Cadre de Vie et Sécurité - Mayotte - 2020


Pour la première fois, l'enquête de victimisation CVS 2020 est réalisée dans le département de Mayotte. L'enquête CVS 2020 cherche à recenser les victimations subies au cours des années 2018 et 2019, à savoir les vols, les dégradations et les agressions dont les enquêtés ont été victimes et savoir comment les victimes ont réagi après les faits. Un des objectifs principaux est donc de dater, compter et caractériser avec précision ces faits subis. Pour l'ensemble de la population, victimes et non-victimes, l'enquête s'intéresse aussi à mesurer le sentiment d'insécurité à travers diverses questions d'opinion. L'enquête s'intéresse en outre aux opinions de l'ensemble de la population (victimes et non victimes) en matière de cadre de vie et de sécurité (existence dans le quartier ou le village de phénomènes liés à la drogue, à l'alcool ou d'autres trafics). L'enquête de 2020 à Mayotte a été réalisée du 1er janvier au 30 septembre 2020 auprès de 1 112 ménages (un seul individu par ménage) et 849 individus ont répondu au questionnaire auto-administré.

  • Données disponibles /
  •  lil-1495

Descriptif de l'enquête

Titre alternatif : CVS Mayotte 2020
N° d'identification : lil-1495
Producteur(s) :
  • Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)
  • Nom de la série : Cadre de Vie et Sécurité (CVS)
    Descriptif de la série : Réalisée par l'Insee depuis 2007, l'enquête de victimation - Cadre de vie et sécurité (CVS) - vise à connaître les faits de délinquance dont les ménages et leurs membres ont pu être victimes dans les deux années précédant l'enquête. Elle porte sur les cambriolages, les vols ou dégradations de véhicules ou du logement, que ces délits aient fait ou non l'objet d'une plainte. Elle porte également sur les vols personnels, les violences physiques, les menaces ou les injures ainsi que l'opinion des personnes concernant leur cadre de vie et la sécurité. Elle répond à une demande de l'Observatoire National de la Délinquance (OND). Cette enquête prend la suite des enquêtes « Cadre de vie et sécurité » réalisées en janvier-février 2005 puis en janvier-février 2006 par l'INSEE à l'aide des enquêtes permanentes des Conditions de vie (EPCV). Elle est menée chaque année auprès d'environ 25 000 ménages résidant en France métropolitaine. L'enquête a également été réalisée à La Réunion en 2011 et en Guadeloupe, Martinique et Guyane en 2015 et à Mayotte en 2020.

    Citation bibliographique

    Modèle de citation : Cadre de Vie et Sécurité (CVS) - Mayotte - 2020, INSEE (producteur), ADISP (diffuseur)

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Conditions de vie et société
  • Mots-clefs :
  • Sécurité
  • Victimation
  • Violence
  • Délinquance
  • Vandalisme
  • Risque
  • Perception sociale
  • Environnement
  • Cadre de vie
  • Date(s) de collecte : début = 2020-01-01 - fin = 2020-09-30
    Couverture géographique :
  • Mayotte
  • Univers : Individus de 14 ans ou plus (au 01/01/2020) dans les ménages ordinaires (individu kish)
    Unité géographique : Département
    Unité d'analyse : Ménages dits "ordinaires", c'est-à-dire hors ménages vivant en collectivité (foyers, prisons, hôpitaux…) et vivant dans des habitations mobiles (mariniers, sans-abri…)
    Type de données : Données d'enquêtes individuelles
    Nombre de fichiers : 4 fichiers de données
    Notes : Pour pouvoir répondre aux questions relatives aux violences sensibles, l'individu kish doit être majeur au jour de l'enquête et être âgé de 75 ans ou moins au 1er janvier 2020.

    Méthodologie et traitement

    Mode de collecte : Entretien assisté par ordinateur (CAPI) + Questionnaire autoadministré
    Type d'instrument de collecte : Questionnaire directif

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 1
    Date de la version diffusée : 2021-10-27

    Conditions d'accès

    Permissions spéciales : Les fichiers dits de "Production et Recherche" (FPR) sont soumis à des règles d'utilisation spécifiques et doivent être détruits à l'issue de la recherche qui a motivé leur cession.

    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

      Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley