Mariages parisiens - 1885


La base est construite à partir d'un échantillon de mille actes de mariages enregistrés dans les mairies des vingt arrondissements de Paris et dans quelques villes du département de la Seine au mois de janvier 1885. Les données permettent une analyse des caractéristiques démographiques et socioprofessionnelles de la population parisienne de la fin du XIXe siècle.

  • Données disponibles /
  •  lil-1471

Descriptif de l'enquête

N° d'identification : lil-1471
Producteur(s) :
  • Garden, Maurice ( ) - ENS Cachan

  • Citation bibliographique

    Modèle de citation : Mariages parisiens - 1885 - Garden, Maurice (producteur, auteur), ADISP (diffuseur).

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Données historiques
  • HISTOIRE
  • DÉMOGRAPHIE (POPULATION, ÉTAT CIVIL, ET RECENSEMENT)
  • Mots-clefs :
  • mariage
  • Paris
  • banlieues
  • XIXe siècle
  • villes
  • familles
  • Date(s) de collecte : fin = 1997
    Pays : France
    Couverture géographique :
  • Paris
  • Département de la Seine
  • Univers : C'est à l'évidence une population artificielle, construite par nous, et par son passage devant le maire, comme on dit familièrement, dans un espace donné ; les vingt arrondissements de Paris et dix-neuf communes du département de la Seine, et dans un temps limité (quoique légèrement inégal d'un lieu à l'autre), c'est-à-dire le mois de janvier 1885. Trois «sous-populations » principales sont dégagées par la mise en fiche systématique de mille actes de mariage. La première, la seule vrai ment complète, est celle des «jeunes » mariés : elle est composée de 2 000 personnes, 1 000 hommes et 1 000 femmes que leur histoire individuelle réunit ce jour-là. La seconde est constituée par la parenté directe, les ascendants, père set mères des mariés. Le troisième groupe est constitué par les témoins, obligatoirement 4 par mariage.
    Unité géographique : arrondissements, commune.
    Unité d'analyse : Individu.
    Type de données : Données administratives individuelles
    Nombre de fichiers : 3

    Méthodologie et traitement

    Dimension temporelle : Janvier 1885
    Organisme responsable de la collecte des données :
  • Garden, Maurice
  • Fréquence de collecte : quotidienne
    Méthode d'échantillonnage : Nous avons retenu un petit échantillon de mariages parisiens de l'année 1885, en opérant une double péréquation, en fonction de la population des vingt arrondissements de Paris, et des deux arrondissements du département de la Seine (Sceaux et Saint-Denis), et en fonction du nombre de mariages enregistrés dans chaque mairie ; au total notre échantillon est ainsi composé de 1 000 mariages, tous du mois de janvier 1885, les premiers de chaque registre, jusqu'au dernier numéro exigé par l'application de cette péréquation (de 25 pour les arrondissements les moins peuplés, Ier, IIe, XVIe, jusqu'à 72 pour le plus peuplé, le XIe), en tout 800 mariages de la ville de Paris, et 200 des communes du département de la Seine hors Paris.
    Mode de collecte : Saisie sur Excel

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 1
    Date de la version diffusée : 2021-11-23


    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

      Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley