Panel d'élèves du second degré, recrutement 2007 - 2007-2013


Le Panel 2007 est constitué d'élèves entrant pour la première fois en sixième ou sixième SEGPA dans un collège public ou privé de France métropolitaine ou de DOM. La mise en place d’un nouveau panel d’élèves du second degré à la rentrée scolaire 2007 s’explique par les fortes mutations qu’a connues le collège au cours de la première décennie des années 2000. En particulier, les redoublements ont beaucoup baissé et l’offre scolaire s’est fortement homogénéisée, avec notamment la disparition des quatrièmes et troisièmes technologiques et des troisièmes d’insertion. Le dispositif du panel 2007 marque une rupture importante par rapport aux échantillons antérieurs. En effet, il présente cinq nouveautés majeures : - L’échantillon est de plus grande taille (N = 35 000) et, pour la première fois, a pu être tiré dans une base exhaustif de sondage. - Le sondage est à probabilité inégale : les élèves scolarisés dans un collège appartenant au réseau « Ambition-Réussite » ont été surreprésentés afin de pouvoir être étudiés avec des effectifs suffisants. - Des évaluations spécifiques au panel, portant à la fois sur les acquis cognitifs et conatifs, ont été mises en oeuvre. - L’enquête auprès des familles qui, depuis le panel 1989, permet de recueillir des informations étendues sur le milieu familial, a été réalisée dès le recrutement de l’échantillon. - La dynamique longitudinale du panel a été renforcée en répétant, à quatre ans d’intervalle, l’interrogation des familles et la mesure des acquis cognitifs et conatifs. 35 000 élèves ont été recrutés dans le cadre de ce nouveau panel et font l'objet d'un suivi de leurs parcours scolaires. La finalité de cette enquête est de décrire et d'expliquer les cheminements scolaires dans l'enseignement secondaire en liaison avec la scolarité primaire et évaluer les effets des changements de politique dans le collège. Le panel permet d'appréhender le profil sociologique et scolaire des élèves parvenus aux différents niveaux de l'enseignement secondaire et d'expliquer le déroulement de leur scolarité. Les résultats pourront être comparés avec ceux du panel de 1995.

  • Données disponibles /
  •  lil-0955

Descriptif de l'enquête

N° d'identification : lil-0955
Producteur(s) :
  • Direction de l'Évaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) - Ministère de l'Éducation
  • Nom de la série : Panel DEP
    Descriptif de la série : Initialisée en 1962 par l'Institut national d'études démographiques (INED) avec le suivi de 17 460 élèves sortants de l'actuelle dernière année de l'enseignement primaire (CM2), la technique du panel a ensuite été régulièrement mise en oeuvre par le Ministère de l'Education nationale. Depuis 1973, des panels d'élèves ont été constitués afin de pouvoir observer de manière longitudinale les déroulements des carrières scolaires. - 1973 : suivi pendant onze ans d'une cohorte de 36 000 élèves scolarisés en 6ème (première année de l'enseignement secondaire), recrutés en trois vagues de 12 000 élèves aux rentrées 1972,1973 et 1974. - 1978 : suivi pendant sept ans d'une cohorte de 20 000 élèves de cours préparatoire (première année de l'enseignement primaire) - 1980 : suivi pendant dix ans d'une cohorte de 20 000 élèves de 6ème - 1989 : suivi d'une cohorte de 27 000 élèves de 6ème pendant 12 ans. - 1995 : suivi pendant 10 ans d'une cohorte de 17 102 élèves de 6ème de SES/SEGPA. - 2007 : suivi pendant 6 ans d'une cohorte de 35 000 élèves qui entraient pour la première fois en 6ème ou 6ème SEGPA.

    Citation bibliographique

    Modèle de citation : Panel d'élèves du second degré, recrutement 2007 - 2007-2013, Ministère de l'Éducation, DEPP (producteur), ADISP (diffuseur)

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Éducation et formation
  • Mots-clefs :
  • École
  • Scolarité
  • Évaluation
  • Enseignement secondaire
  • Investissement parental
  • Parcours scolaire
  • Baccalauréat
  • Enseignement supérieur
  • Jeune
  • Date(s) de collecte : début = 2007-09-01 - fin = 2013-06-30
    Couverture géographique :
  • France métropolitaine + DOM
  • Univers : Élèves scolarisés dans l'enseignement secondaire dans un établissement public ou privé de France métropolitaine ou de DOM.
    Unité d'analyse : Individu
    Type de données : Données d'enquêtes individuelles
    Nombre de fichiers : 1 fichier de données

    Méthodologie et traitement

    Méthode d'échantillonnage : Pour la première fois, l'échantillon d'un panel d'élèves a pu être tiré dans une base de sondage exhaustive, ainsi, l'échantillon du panel 2007 a été construit à partir d'un sondage équilibré. Un tel sondage s'inscrit toujours dans la famille des modes de tirage aléatoires, mais mobilise l'information disponible dans la base de sondage sur les élèves et sur les collèges du champ de l'enquête pour que l'échantillon reproduise fidèlement ces différentes caractéristiques. Au total, ce sont 35 000 élèves sur les 760 000 élèves qui entraient, en septembre 2007, pour la première fois en sixième ou sixième SEGPA. Le taux de sondage est donc de 1/22e.
    Mode de collecte : Questionnaires et suivi administratif
    Actions pour minimiser les pertes : Pour l'enquête auprès des familles un questionnaire de rappel a été adressé au domicile des parents de ceux qui n'avaient pas répondu, sept semaines après le premier envoi. Les non-répondants aux deux phases postales sont systématiquement interrogés dans une enquête CATI qui reprend le questionnaire postal dans sa totalité.
    Pondération : Le panel 2007 est une enquête qui ne peut être utilisée que pondérée pour deux raisons. - L’échantillon est issu d’un sondage à probabilité inégale : les élèves scolarisés dans un collège de RAR sont surreprésentés (taux de sondage de 1 sur 8 contre 1 sur 23 pour les autres élèves). - Le panel 2007 est une enquête longitudinale qui, comme tout recueil d’informations répété dans le temps sur une longue période, connaît une double attrition ; d’abord une attrition naturelle puisque les élèves entrés pour la première fois en sixième en 2007 constituent une population comme les autres, sujette à des événements démographiques naturels (décès, départ à l’étranger, maladie incurable rendant impossible la poursuite de la scolarité) ; ensuite une attrition « non naturelle », plus importante, qui concerne les élèves dont on ne parvient pas à actualiser la situation scolaire. Il s’agit des élèves identifiés dans le fichier comme « perdus » qui représentaient au terme de la sixième année d’enquête 6,5 % de la cohorte.
    Taux de réponse : - Les interrogations des familles : l’enquête de 2008 a obtenu 93 % de réponses ; celle de 2011, 91 %. - Les évaluations des acquis cognitifs et conatifs des élèves : le taux de participation des élèves du panel à ces différentes évaluations a été respectivement de 89 % en 2008, 83 % en 2011 et de 80 % en 2012. Par ailleurs, les scores obtenus par les élèves à l’évaluation nationale de sixième de septembre 2007 ont pu être remontés pour 82 % des élèves. - Procédure d'orientation en fin de troisième et de seconde : les taux de réponses ont été respectivement de 90 % en 2011 et 82 % en 2012 pour les enquêtes sur l’orientation en fin de troisième et de 87 % en 2012 et 88 % en 2013 pour celle concernant l’orientation en fin de seconde.

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 1
    Date de la version diffusée : 2015-06-03


    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

      Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley