Patrimoine - 2009-2010


L'enquête Patrimoine a été réalisée par l'INSEE entre octobre 2009 et mars 2010 auprès d'un échantillon de 15 006 ménages en France métropolitaine et pour la 1ère fois dans les départements d'outre-mer. Comme les enquêtes précédentes elle a pour but de décrire les biens immobiliers, financiers et professionnels des ménages. Elle s'insère dans un dispositif d'enquêtes approfondies dont le but est d'évaluer la possession des différents types d'actifs ou de passifs patrimoniaux et leur valeur, de décrire le patrimoine professionnel des indépendants et de retracer l'histoire patrimoniale, conjugale et professionnelle des ménages (héritage, mise en couple, cycle d'activité professionnelle). L'enquête de 2010 fait l'objet de plusieurs évolutions méthodologiques afin de pouvoir offrir un meilleur éclairage sur le haut de la distribution des patrimoines et d'améliorer la précision des mesures d'inégalités. L'enquête comporte une information très complète sur les facteurs explicatifs des comportements patrimoniaux : biographie familiale et professionnelle, héritages et donations, revenus et situation financière. Les améliorations de l'enquête 2010 par rapport à l'enquête précédente de 2004 affectent les possibilités de comparaison. Il s'agit notamment de l'introduction dans le questionnaire de tranches détaillant les plus hauts montants détenus (en 2004, la tranche maximale pour chacun des actifs était "450 000 ou plus" ; en 2010, 5 nouvelles tranches sont ajoutées, la dernière étant "10 000 000 ou plus". En dehors des actifs immobiliers, financiers et professionnels recensés directement dans le questionnaire, le reste du patrimoine constitué de voiture, bien électroménager, mobilier, oeuvre d'art etc. a été estimé en 2010. Les ménages les mieux dotés en patrimoine ont été surreprésentés dans l'échantillon : il en découle une meilleure représentation du dernier percentile de la distribution. Le questionnaire de 2010 a été complété par 3 modules secondaires en partie expérimentaux, posés chacun à un tiers de l'échantillon sélectionné de façon aléatoire : le premier est consacré aux habitudes de consommation, le deuxième rassemble des éléments décrivant l'aversion au risque et le troisième traite des dimensions sociales, immatérielles et symbolique du patrimoine.

  • Données disponibles /
  •  lil-0686

Descriptif de l'enquête

N° d'identification : lil-0686
Producteur(s) :
  • Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)
  • Nom de la série : Patrimoine
    Descriptif de la série : Les enquêtes patrimoines font partie du dispositif d'observation de l'évolution de la distribution des patrimoines des ménages et des taux de détention des différents actifs patrimoniaux. L'enquête Patrimoine fait suite aux enquêtes "actifs financiers" réalisées en 1986 et 1991-92 par l'INSEE.Des enquêtes plus légères "Détention d'actifs patrimoniaux" ont été réalisées en janvier 1996 et en mai 2000 dans le cadre des Enquêtes permanentes sur les conditions de vie des ménages.Les Comptes de patrimoine de la Comptabilité Nationale permettent aussi de recenser certains actifs et passifs économiques.

    Citation bibliographique

    Modèle de citation : Patrimoine - 2009-2010, INSEE (producteur), ADISP (diffuseur)

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Conditions de vie et société
  • Salaire et revenus
  • Mots-clefs :
  • Patrimoine
  • Patrimoine financier
  • Patrimoine immobilier
  • Patrimoine immatériel
  • Biens
  • Revenu
  • Endettement
  • Actif financier
  • Épargne
  • Capital social
  • Risquophobie
  • Comportement du consommateur
  • Date(s) de collecte : début = 2009-10 - fin = 2010-03
    Couverture géographique :
  • France métropolitaine + DOM
  • Unité d'analyse : Ménage ordinaire
    Type de données : Données d'enquêtes individuelles
    Nombre de fichiers : 12 fichiers de données

    Méthodologie et traitement

    Méthode d'échantillonnage : L'échantillon est constitué d'une partie principale tirée en métropole et pour la première fois dans les DOM. Il est enrichi d'une extension "agriculteurs" afin d'améliorer la précision des estimations pour cette catégorie de la population. Afin de rendre possible des exploitations régionales une extension a été financée par le secrétariat d'État à l'Outremer en Guadeloupe et à la Réunion. Les échantillons en métropole et La Réunion sont tirés dans une base de Logements constituée de sources fiscales (Taxe d'habitation au titre du logement occupé au 1/1/2008). En revanche, compte tenu de l'imprécision de l'adressage aux Antilles et la nécessité de recourir à une cartographie qui en découle, les échantillons standards Antilles et l'échantillon Guadeloupe sont tirés dans les 5 vagues des enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2008. L'échantillon est finement stratifié. Certaines strates sont fortement surreprésentées pour pouvoir atteindre des populations relativement rares.
    Mode de collecte : Entretien assisté par ordinateur (CAPI) + Questionnaire papier autoadministré
    Type d'instrument de collecte : Questionnaire directif
    Caractéristiques de la collecte : Entretien en face à face d'une durée d'environ 65 minutes avec CAPI. Il était demandé aux enquêteurs d'interroger la personne la plus au fait de la gestion du patrimoine du ménage. L'entretien pouvait avoir lieu en présence de plusieurs membres du ménage, mais en principe au minimum avec la personne de référence ou son conjoint. Si le ménage n'avait pas ou trop peu répondu à un certain nombre de questions cibles (relatives aux montants essentiellement), l'enquêteur proposait un questionnaire papier de reprise. Ce dernier était laissé au ménage à l'issue de l'entretien. Le ménage pouvait le remplir et le rendre à l'enquêteur lors d'une 2ème visite ou communiquer les informations par téléphone ou par courrier. 458 ménages ont répondu à ce questionnaire de reprise. Le module aversion au risque est un module individuel. Suite aux résultats des années précédentes, consigne était donnée de privilégier l'homme si un homme et une femme étaient présents. En effet, dans les cas où un seul représentant du ménage répond au questionnaire, c'est le plus souvent une femme. On rééquilibre ainsi, autant que faire ce peut, la répartition homme / femme parmi les répondants au module.
    Pondération : Pour corriger la non-réponse totale, la méthode des scores a été choisie en raison de la présence d'un certain nombre de variables exploitables (variables fiscales) dans le fichier échantillon : on estime la probabilité de réponse de chaque ménage par un modèle logit, puis on constitue des ensembles de ménages ayant une probabilité de réponse semblable. On multiplie alors les poids des répondants de chacun de ces ensembles par l'inverse du taux de réponse de l'ensemble. Un calage a ensuite été effectué de manière distincte en métropole, à la Réunion et aux Antilles.
    Taux de réponse : 15 006 ménages ont répondu à l'enquête.

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 2
    Date de la version diffusée : 2012-03-28
    Versions antérieures : Version 1 (05/03/2012)

    Conditions d'accès

    Permissions spéciales : Les fichiers dits de "Production et Recherche" (FPR) sont soumis à des règles d'utilisation spécifiques et doivent être détruits à l'issue de la recherche qui a motivé leur cession.

    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

      Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley