Panel européen des ménages - 1994-2001


Fin 1993, Eurostat a pris la décision de réaliser une enquête européenne avec la technique des panels. La première vague de ce panel communautaire a été réalisée en 1994 dans les 12 pays que comptait alors l'Union Européenne. Initialement programmé pour une durée de 3 ans, le panel européen a été prolongé jusqu'en 2001, soit pour une durée totale de 8 ans. Pour la France, c'est l'INSEE qui est responsable de la collecte. Le panel a été conçu pour disposer d'une source communautaire unique et cohérente dans le domaine des revenus des personnes et des ménages avant et après la mise en place du marché intérieur. Les revenus constituent le noyau dur de l'enquête mais elle est aussi une enquête multidomaine permettant d'analyser les liens entre les revenus et d'autres thèmes comme les caractéristiques de la force de travail, l'éducation, le logement, la santé et les relations sociales. La "panelisation" des données permet d'étudier ces thèmes sous un aspect dynamique (changements intervenus au niveau des individus, analyse des transitions sur le marché du travail : école-emploi, emploi-retraite, chômage retraite, dynamique de la pauvreté et effet des différentes politiques sociales, conséquences sur les revenus et l'activité des modifications dans la composition du ménage - mariage, dissolution du couple, décès d'un conjoint, départ des enfants...). L'échantillon français de départ représentait environ 11 000 ménages. 7 344 d'entre eux ont accepté de répondre. Les ménages répondants comprenaient 18 915 individus, dont 14 524 adultes âgés de 17 ans ou plus. 14 330 adultes ont accepté de répondre. Les individus répondants n'étaient plus que 9218 lors de la vague 8 (2001). La version française du panel comprend un certain nombre de spécificités, notamment la modification du questionnaire communautaire et l'ajout d'enquêtes téléphoniques inter-vagues. Le questionnement français tient compte de la législation française en matière de protection sociale. Il adapte le contenu des documents d'enquête au mode de questionnement habituel des enquêtes ménages françaises afin de renforcer la complémentarité du panel et des autres enquêtes ménages en formulant les questions d'une manière comparable à ce qui existe dans les enquêtes spécifiques sur des thèmes du panel (enquêtes emploi, logement, conditions de vie ...). De plus, certaines parties du questionnaire individuel ont été renforcées afin de pouvoir exploiter le panel là où existent des manques d'information dans les enquêtes existantes (aspects de biographie et d'histoire du ménage, calendrier d'activités mensuel, suivi des chômeurs). Les enquêtes inter-vagues avaient pour objectif de limiter les effets de mémoire sur des variables facilement lissées par les enquêtés au bout d'un an (courtes périodes de chômage, de formation, de chômage partiel, de caractéristiques des offres d'emplois reçues par les chômeurs) et de repérer les déménagements et limiter l'usure du panel. La lourdeur de gestion de ces enquêtes inter-vagues a conduit à leur substituer à partir de 1997 un contact par courrier pour demander aux ménages de signaler les changements éventuels de composition du ménage ou les déménagements.

  • Données disponibles /
  •  lil-0513

Descriptif de l'enquête

Sous-titre : Panel communautaire de ménages - 1994-2001
Titre alternatif : ECHP 1994-2001
Titre parallèle : European Community Household Panel - Metropolitan France - 1994-2001
N° d'identification : lil-0513
Producteur(s) :
  • Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)

  • Citation bibliographique

    Modèle de citation : Panel européen des ménages (ECHP) - 1994-2001, INSEE (producteur), ADISP (diffuseur)

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Conditions de vie et société
  • Salaire et revenus
  • Mots-clefs :
  • Revenu
  • Emploi
  • Éducation
  • Logement
  • Santé
  • Relation sociale
  • Niveau de vie
  • Date(s) de collecte : Vague 1 : début = 1994-10-01 - fin = 1994-11-30 /
    Vague 2 : début = 1995-02-01 - fin = 1995-02-28 /
    Vague 3 : début = 1995-06-01 - fin = 1995-06-30 /
    Vague 4 : début = 1995-10-02 - fin = 1995-11-30 /
    Vague 5 : début = 1996-05-01 - fin = 1996-05-31 /
    Vague 6 : début = 1996-10-01 - fin = 1996-11-30 /
    Vague 7 : début = 1997-06-02 - fin = 1997-06-30 /
    Vague 8 : début = 1997-10-01 - fin = 1997-10-31 /
    Vague 9 : début = 1998-10-01 - fin = 1998-10-31 /
    Vague 10 : début = 1999-10-30 - fin = 1999-10-30 /
    Vague 11 : début = 2000-10-02 - fin = 2000-10-31 /
    Vague 12 : début = 2001-10-01 - fin = 2001-10-31 /

    Couverture géographique :
  • France métropolitaine
  • Univers : Toutes Les personnes âgées de 16 ans (nées en 1977 ou avant pour 1994) et plus au 1er janvier de l'enquête et vivant en ménage ordinaire en France métropolitaine
    Unité géographique : Région
    Unité d'analyse : Ménage ordinaire
    Type de données : Données d'enquêtes individuelles
    Nombre de fichiers : 46 fichiers de données
    Notes : Lancé à l'initiative d'Eurostat en 1993, le panel européen a été conçu en coordination avec les différents états membres de l'Union Européenne. En 1994, 12 pays participent à l'opération (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni). Ils sont rejoints par l'Autriche en 1995, puis la Finlande en 1996. Le panel européen n'étant pas obligatoire il n' a pas fait l'objet d'un règlement communautaire. En France, le panel a suivi les avis émis par les institutions françaises, comme toute enquête ménage. Il a reçu le label d'intérêt général et à un caractère obligatoire. Une méthodologie unique a été mise au point en commun pour les différents pays de l'UE. Les données recueillies se conforment à un questionnaire de base. Cependant il a fallu adapter les règles communautaires aux pratiques d'enquêtes dans les différents pays. Ainsi, par exemple chaque pays a établi une version nationale du questionnaire européen. Le mode d'échantillonnage est le point sur lequel les panels nationaux diffèrent le plus en raison des différences de nature entre les bases de sondage existantes dans les pays participants (échantillon maître issu du recensement, registre de population, registre d'adresses postales, fichier électoral...)

    Méthodologie et traitement

    Dimension temporelle : Enquête par panel
    Méthode d'échantillonnage : Tirage aléatoire de 11 080 ménages en 1994 dans l'échantillon maître issu du recensement. 7 344 ménages sont répondants. 18 916 individus issus de ces ménages tirés l'année 1 sont déclarés "individus panels" et sont suivis pendant la durée fixée pour le panel même s'ils déménagent. C'est l'échantillon de base du panel. Contrairement à ce que laisse entendre sa dénomination le panel européen n'est pas un panel de ménages, mais d'individus. Les règles d'évolution de l'échantillon ont été fixées en référence aux individus. Les individus faisant partie des ménages dans lesquels se trouve au moins un "individu panel" sont enquêtés aussi longtemps qu'ils vivent avec un individu panel.
    Mode de collecte : Entretien en face à face et entretien par téléphone
    Type d'instrument de collecte : Questionnaire directif
    Caractéristiques de la collecte : Dès 1996 un cadeau a été offert aux ménages lors des enquêtes d'automne. En 1996 il s'agissait d'une carte téléphonique au logo du panel, d'une parure de stylos en 1997. Le mode d'interrogation a été modifié à partir de la vague 5 (1998), le questionnaire papier a été abandonné et la collecte effectuée en direct sur micro portable (méthode CAPI).
    Taux de réponse : Compte tenu des adresses hors-champs (locaux détruits, transformés en locaux d'activité, vides ou utilisés comme résidence secondaire) comprises dans les non répondants, le taux de réponse est de 76 % des ménages tirés au départ.

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 1
    Date de la version diffusée : 2010-07-20

    Conditions d'accès

    Permissions spéciales : Les fichiers dits de "Production et Recherche" (FPR) sont soumis à des règles d'utilisation spécifiques et doivent être détruits à l'issue de la recherche qui a motivé leur cession.

    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

      Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley